La maison

La maison Indianoa Baita, comme son propre nom l’indique, fût bâtie par un basque « indiano » (indiano : personne revenue des Amériques après avoir fait fortune). Elle date de 1824 (cette date pourrait être l’année du début ou de la fin de la construction). Elle est sur la place du bourg d’Urdax, face à l’ancien monastère et juste contre le bief qui nourri le moulin.

Cet « indiano », dont le nom était M. Juan Bautista Etxenike Goienetxe, il s’est éteint en 1825 et son sépulture se trouve dans le cloître de l’ancien monastère. Les visiteurs peuvent retrouver son stèle sur l’aile opposée à l’entrée.

Il s’agit d’une maison noble, avec un style « indiano » très marqué (maison carrée, trois niveaux, pierre de taille sur angles, avant-toits et baies, garde-corps en fer forgé avec finitions en cuivre). Elle est classée par le Gouvernement de la Navarre « Bâtisse d’intérêt architectonique » avec une ponctuation de 6/10 et « Bâtisse d’intérêt historique » avec une ponctuation de 9/10.

Dès le début du XXème siècle, notre famille s’est consacrée au transport de marchandises d’Urdax jusqu’à Pampelune et aussi dans le sens inverse, ramenant des fournitures à notre vallée. Le transport était réalisé avec charres menées par des ânes, le temps investi pour ce trajet (80 kms environ) était de… une semaine !!! (évidemment les temps ont changé).

Dû à ce fait les habitants de la vallée surnommèrent la maison « Casa Carretero » (Maison des charretiers), cette dénomination a perduré au fils des temps jusqu’à nos jours.

À partir de la moitié du XXème siècle la maison commença à travailler dans l’hôtellerie en accueillant les visitants de la vallée et en offrant des repas aux habitants de celle-ci.

Cette activitée, si ancré dans la famille, continue toujours et nous nous efforcerons pour que le séjour de nos visitants soit le plus agréable possible, comme nous l’avons toujours essayé.

 

TOP